RETROFIT ANCIENNE

Se balader sur les petites routes de campagne sans émettre de C02 avec nos anciennes peut paraître utopique, pourtant , notre planète souffre et si le Rétrofit était l’avenir………………..

Je sais qu’en écrivant cet article , les passionnés d’anciennes et du moteur atmosphérique vont crier au scandale quand on leur parlera de rétrofiter leur protégée….Rassurez vous , je fais parti des inconditionnels du moteur « Atmosphérique »

Depuis le 4 avril 2020, il est devenu légal de convertir une voiture thermique en électrique. Le décret est même passé au journal officiel. Actuellement cette solution reste très onéreuse mais fait quand même réfléchir pour l’avenir…….

Tout d’abord, que veut dire Rétrofit ?

Rétrofiter une voiture ancienne, c’est tout simplement l’équiper d’un moteur électrique en place et lieu d’un moteur atmosphérique. Ne souriez pas, ce sera peut être un des seuls moyens de faire rouler nos anciennes dans les années à venir, surtout dans les grandes villes? Qui sait………

En ce qui concerne la puissance moteur de votre ancienne, le nouveau propulseur électrique ne devra pas dépasser la puissance initiale. Un avantage tout de même au démarrage, le véhicule est propulsé plus rapidement qu’avec un atmosphérique. Lors de l’équipement avec les batteries, il n’est pas question de lester la voiture, la masse finale de la voiture ne devra pas varier de plus de 20% de celle d’origine. De plus, les installateurs sont agréés et doivent équiper les véhicules avec des kits homologués par l’UTAC (organisme technique central). Cette homologation avec un installateur agréé  vous permettra ensuite de changer votre carte grise. Pour les bricoleurs du dimanche, vous repasserez, on ne plaisante pas avec la sécurité et il vous sera impossible de faire la transformation.

Effectivement, une ancienne rétrofitée, dispose d’un couple instantané et devrait changer l’approche et l’expérience de la conduite.

Au final, le Rétrofit vous permettra de rouler et de profiter de votre ancienne avec les restrictions en vigueur du moment.

Cet article ne cherche absolument pas à vous convaincre mais tout simplement à vous mettre en interrogation sur l’avenir de nos belles anciennes.

A méditer?

Didier LEPROULT.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *