Nostalgie d’un propriétaite de voiture ancienne….

COVID 19

Il souleva délicatement la housse qui la protégeait de la poussière et dévoila une partie de la roue de sa voiture de collection qui dormait dans le garage depuis plusieurs mois. La lumière de l’applique électrique se refléta sur le chrome des rayons de la roue avant, lui faisant comme un clin d’oeil. Il se pencha doucement et se surprit à murmure :  « bonjour ».
Voila maintenant une éternité que ce satané virus avait réduit à néant tout désir de promenade en voiture ancienne et l’envie était forte d’aller goûter à nouveau la chaleur du bitume.
Il ne put résister à l’envie de retirer complètement la housse. Sa voiture était là, le regardant, étincelante avec sa carrosserie protégée de la poussière depuis des mois.
Il saisit la poignée chromée et pressa le bouton poussoir. La porte se déverrouilla dans son bruit caractéristique. Il ouvrit la porte et se glissa à l’intérieur. Aussitôt, l’odeur indéfinissable du vieil habitacle lui envahit les narines. Pas cette odeur que l’on respire dans les véhicules neufs mais celle indescriptible des voitures qui ont un passé et vous ramènent 40 ans en arrière.
Il posa les deux mains sur le volant, enfonça la pédale d’embrayage et enclencha une vitesse pour faire comme si… Il remit au point mort. Le porte-clé de la clé de contact se balançait doucement accroché au tableau de bord. Il tourna la clé d’un quart de tour et aussitôt plusieurs voyant s’illuminèrent. Il pensa : « si j’osais? ». Il osa et tourna encore d’un cran supplémentaire. Le démarreur fit entendre son grognement habituel. Un petit coup d’accélérateur et le moteur s’ébroua et se mit en route. Un sourire de satisfaction apparût sur son visage.Il se sentait revivre. Il coupa le contact pour éviter d’enfumer complètement son garage et s’attirer quelques remarques désobligeantes de son épouse.

Il ressortit, remit avec soin la housse sur la carrosserie et tapota amicalement l’aile avant en disant :  « encore un peu de patience ma belle, avec ou sans masque, nous irons bientôt faire un tour sur les belles routes départementales ».

Michel Saulnier

1 thought on “Nostalgie d’un propriétaite de voiture ancienne….”

  1. Michel , je te rassure tout de suite , la sortie Patrimoine arrive à grands pas et la poussière de ta voiture va disparaître comme neige au soleil…….
    Merci pour cette jolie poésie.
    A quand la prochaine………

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *